Trois causeries en compagnie du poète, maître-conteur et auteur du best-seller Les Sept Plumes de l'Aigle, Henri Gougaud. Proposées dans le cadre du cycle Le corps des mots - thématique de notre artiste complice Valérie Bienfaisant

- Maison du conte et de la littérature du Brabant-Wallon

Causeries

 Causerie I  25/11/2017 à Bxl / Causerie II 24/02/2018 à LLN / Causerie III 16/06/2018 à Court-St-Etienne

                           Causerie I  Réecrire les contes merveilleux – Bruxelles
25/11/2017 > 15h

Conte formation slam Henri Gougaud Valérie BienfaisantHenri Gougaud : « On a beaucoup contesté aux contes la qualité d’oeuvre littéraire. De grands auteurs tels que Grimm, Perrault, Basile ou Straparole en Italie, démentent cette imprudente affirmation ».
On en parle avec lui !
A la Maison du Conte de Bruxelles
Rue du Rouge-Cloître 7d 1160 Bruxelles
Infos et réservations

Causerie II  La force de la parole – Louvain la Neuve
24/02/2018 > 18h

Causerie La force de la parole - Louvain la Neuve  Henri Gougaud :« La transmission véritable ne peut se faire qu’oralement. Rien ne remplace la confrontation physique de deux personnes face à face et qui se parlent. L’écriture, ce ne sont   jamais que des signes noirs sur le papier, soumis à l’interprétation du lecteur. Dans la transmission orale, les mots ne se comportent plus de la même façon. La force de conviction, la vibration de la voix, l’intention de celui qui parle, changent tout ».
On en parle avec lui !
 Au Point Culture de Louvain-la-Neuve
reservations@conteetlitterature.be  Tél : 010 / 81 41 47

                            Causerie III  Conte et poésie ont l’avenir devant eux – Court-Saint-Etienne
16/06/2018 > 15h

Causerie Conte et poésie ont l      Henri Gougaud : « Le slam témoigne d’une insurrection poétique face à la consommation à tout prix. Il   témoigne de la renaissance de la poésie populaire. La poésie est née dans la rue et elle y retourne.Le Groupe Octobre dès avant la deuxième guerre mondiale et les choeurs parlés lancés par Prévert, étaient des actes politiques dont l’ambition restait poétique. La poésie ne tente de rendre compte que du ressenti, elle fait l’économie du récit. Le récit est le médiateur dans les contes, en poésie on est en prise directe ».
On en parle avec lui !
 Au Courlieu
4, rue du Grand Philippe 1490 Court- Saint Etienne
reservations@conteetlitterature.be  Tél : 010/81 41 47
Suivant